Culture

La Culture en Ardèche

Grottes et Ardèche préhistorique

La culture ardéchoise s’est construite au fil du temps, depuis des millénaires.

C’est en Ardèche que vous pourrez admirer les plus anciennes œuvres d’art jamais découvertes au monde : visitez la Caverne du Pont d’Arc et découvrez avec émotion les peintures et gravures des aurignaciens, qui peuplaient l’Ardèche au paléolithique supérieur. Nos ancêtres nous ont laissé en cadeau plus de 400 œuvres vieilles de 36000 ans, et dont la variété, la précision, la richesse sont tout simplement époustouflantes.

Vous pourrez prolonger la découverte du passé préhistorique de l’Ardèche en visitant le magnifique Aven d’Orgnac et la Cité de la Préhistoire, ou encore le Muséum de l’Ardèche à Balazuc.

Bien entendu il n’y a pas que la Grotte Chauvet Pont d’Arc en Ardèche, les grottes et avens sont innombrables ; partez à la découverte de notre sous-sol en toute sérénité grâce aux nombreuses cavités aménagées pour la visite guidée : grotte de la Madeleine, Aven Marzal, Grotte de la Cocalière ou encore Aven de la Forestière comptent parmi les plus célèbres.

Ardèche Gallo-Romaine

Notre département garde également de magnifiques vestiges de son époque gallo-romaine : balladez-vous en forêt à la recherche des nombreux dolmens qui subsistent de cette période. C’est une merveilleuse façon d’instruire les petits, et la randonnée est tellement plus facile lorsqu’il y a un objectif à découvrir ! Visitez également le village d’Alba La Romaine, avec son musée dédié au passé gallo-romain de l’Ardèche, et surtout son superbe théâtre antique.

Ardèche et culture paysanne

Bien entendu, l’histoire de l’Ardèche est avant tout une histoire de paysans. Les ardéchois sont fiers de leurs racines paysannes, et cette culture s’est transmise de génération en génération jusqu’à aujourd’hui, où elle est encore bien vivace : en témoignent les étals de chaque marché de village. Les jeunes générations s’installent ou reprennent l’exploitation familiale, avec le plus souvent la volonté de se convertir en agriculture biologique, d’adapter la production à la vente locale et de favoriser les filières courtes, et de transmettre leur savoir-faire et leur passion aux visiteurs : ce serait dommage de passer à côté de belles rencontres ! N’oubliez pas de respecter les horaires de travail et vous serez sûrs d’être bien accueillis.

Ardèche, musique et spectacles

A la belle saison, les concerts, bals de village, spectacles et festivals fleurissent gaiement en Ardèche : amateurs de musique classique et musique du monde, ne manquez pas le festival Labeaume en Musique, qui se déplace de village en village au gré des concerts. Dans la droite ligne des gros festivals de l’été, nous avons également notre festival en Ardèche, dans un camping comme il se doit ! Aluna Festival rassemble chaque année au mois de juin les plus grands noms de la musique actuelle française et internationale. Demandez le programme des fêtes de villages, qui sont toujours de belles occasions de se retrouver, danser et profiter de la fraîcheur du soir autour d’un verre de Marquisette !

La Lavande, la châtaigne et les vers à soie

L’Ardèche est aussi le pays de la Châtaigne ! Ne repartez pas sans avoir goûté à la délicieuse confiture de châtaigne, qui se déguste sur une crêpe, une tartine, ou avec du fromage blanc !

Faites un tour par Joyeuse et son musée de la châtaigneraie, et vous en apprendrez beaucoup sur l’histoire et la gastronomie ardéchoise !

La sériciculture, ou l’élevage du ver à soie a été pendant plusieurs siècles une industrie florissante en Ardèche : jusqu’à la moitié du 19ème siècle et les débuts de l’importation de la soie orientale, on fabriquait beaucoup de soie le long des cours d’eau ardéchois ! Plusieurs lieux maintiennent vivante la mémoire de cette époque, à commencer par le musée « Ma magnanerie », dans notre joli village de Lagorce !

A la croisée du Rhône, des Cévennes et de la Provence, les paysages ardéchois sont parsemés de champs de lavande, superbes au plus fort de la floraison, soit vers la deuxième moitié du mois de juin. Le musée de la lavande à Saint Remèze vous en apprendra beaucoup sur la culture et la transformation de cette fleur précieuse et emblématique de la Provence.

Réserver

mi, eleifend Curabitur commodo ante. elit.